Profondément active et réflexive, basée sur le non-jugement, la non censure la non-comparaison et le droit à l’erreur, la pédagogie de Sylvie BOUSQUET a pour but de développer la confiance en soi, libérer la créativité et révéler l’expression singulière de chacun.

Ces “outils pédagogiques”

  • ses disciplines artistiques : jeu d’acteur, jeu, improvisation et écriture clownesque, danse improvisée, danse contact improvisation, chant,
  • sa pratique scénique diversifiée : en scène, rue, chapiteau, nature ou lieu du patrimoine…qui lui ont permis d’intégrer différents types de présence, d’engagement scénique et de lien au public
  • son expérience d’auteure de chansons, spectacles musicaux et clownesques et notamment la création de son solo “Une Vie Rêvée”
  • des pratiques corporelles, somatiques et énergétiques : Body Mind Centering ®,  Continuum Movement, Anatomie pour le mouvement et Qi Gong, qui sont d’excellents outils de préparation, de conscience et de lecture corporelle.
  • sur la méditation et la pleine conscience, comme outil de centration, d’attention à soi et à l’environnement, favorisant la conscience de soi
  • Les techniques d’explicitation qui lui permettent d’accompagner chacun.e vers la verbalisation et la prise de conscience de ses improvisations. Elles activent la démarche réflexive si importante pour l’artiste..
  • La Programmation Neuro Linguistique est un bon support pour amener à la distanciation de l’émotion nécessaire à l’acteur, ainsique que la clarification des différents rôles (personne, personnage, clown, acteur et auteur).

Sa pédagogie du Clown

Sylvie BOUSQUET a formalisé une progression pédagogique qui permet d’accompagner chacun.e vers l’état clownesque, l’ébarotation d’un personnage, la dynamique de l’improvisation clownesque et la méthode d’écriture propre au Clown.

  • la méthode de Michel DALLAIRE sur le jeu, l’improvisation clownesque et l’écriture de numéro. L’improvisation clownesque est une dynamique qui se tisse entre le prétexte, l’état, le partenaire et le public. Le clown joue, l’acteur conscientise et l’auteur écrit » 
  • la dimension plus archétypale et extraordinaire du Clown (Jean MENIGAULT, lignée de Philippe HOTTIER /Ariane MNOUCHKINE).
  • la transformation par le costume avec le support de la costumerie très fournie de la Compagnie Pepi MORENA pour l’élaboration
  • les écrits de Jacques LECOQ sur le Clown.
  • des techniques de dramaturgie et d’écriture de spectacles burlesques et clownesques, transmises par Alain GAUTRE. Le Clown porte en lui/en elle, sa propre fable et, offre en scène, son message au monde.
  • et des éléments ci-dessus.

Accompagnement de projets

Au fil du temps, Sylvie BOUSQUET a intégré une posture, une écoute, des techniques d’entretien, qu’elle met au service de ses accompagnements individuels.

Son regard est à la fois bienveillant et exigent.